Rapport du deuxieme trimestre avril – juin 2017 apdpk / solidar suisse

Le 19 avril 2017, une équipe du partenaire technique et financier du projet conduite par le représentant pays de Solidar a été reçue à APDPK pour une rencontre de travail pour faire le point des activités du premier trimestre et d’en tirer des leçons pour la planification du deuxième trimestre. Cette rencontre a été cruciale pour la planification du deuxième trimestre parce qu’elle a permis de préciser les filons qui devrait être suivis.
Cette rencontre a ainsi permis de faire le point sur les activités du premier trimestre et de voir les priorités du deuxième trimestre et du reste de l’année.
En effet, des activités de sensibilisation et des clubs des jeunes en passant par les plaidoyers et la capitalisation, des suggestions et des recommandations ont été faites pour améliorer l’intervention et augmenter les chances de la réussite de ce projet pilote.
Ces recommandations avaient trait à l’urgence de travailler à faire sortir les enfants du site pour les placer pour au moins la formation professionnelle ainsi que leur retour en famille. Leur inscription pour l’école devrait suivre pour ceux qui repartent à l’école.
Pour les clubs jeunes, des suggestions ont été faites de couvrir d’avantage d’écoles et de trouver un moyen pour suivre les abandons vers les sites de ces dernières années afin de mesurer par la suite l’impact du projet sur celles-ci. Aussi, les témoignages qui sont utilisés par des élèves pour les élèves devraient être suffisamment documentés.
Il a été recommandé aussi de travailler à assurer une bonne capitalisation des activités du projet (film documentaire relatant tout le processus du projet, photos, approche du projet).
Ces observations ont entrainées la modification du budget initial pour recadrer les activités afin d’assurer la réussite du projet.
Après cette première visite de travail, une rencontre de trois jours des partenaires de Solidar s’est tenue au siège de la structure à Ouagadougou en présence de la chargée de programme de Solidar en Suisse venue pour la circonstance. Au cours de cette rencontre, les différents partenaires ont présenté leur bilan d’exécution. Un renforcement des capacités en suivi évaluation animé par la chargée de programme a suivi ce bilan. Elle a par la suite effectuée une mission terrain à Boussé pour voir l’évolution du projet le Samedi 13 mai.


Nos partenaires